Autres

Sommaire:

1. La allosexualité
2. La pansexualité
3. L'asexualité
4. L'intersexuation
5. Cisgenre
6. Queer

 

Pourquoi "Autres"?

Parce qu'il existe bien d'autres catégories d'orientation sexuelle ou de genre. En voici quelques définitions.

 

Quand il s’agit de sexualité

L’allosexualité1

L’allosexualité, ou l’altersexualité, désigne une personne non hétérosexuelle. Ce néologisme a été diffusé pour la première fois en septembre 2001 et vise à rassembler autour d'une étiquette sociopolitique unique, les revendications communes des gais, lesbiennes, bisexuel(le)s, transgenres et transsexuel(le)s.

Par extension, le vocable « allosexualité » permet cependant de définir en français pour la première fois le concept de diversité sexuelle.

 

La pansexualité2

La pansexualité (ou égalemement omnisexualité) désigne la capacité d'aimer une personne sans considération pour son genre ou son sexe. Il comprend toutes les formes de sexualité existantes (homosexualité, transexualité, transgenre, hétérosexualité, etc.). De nos jours, la pansexualité est considérée comme une orientation sexuelle dans son ensemble, sans distinction de genre, et qui ignore toute distinction sociale conventionnelle. Elle n’est donc pas liée à un type de relation.

 

L’Asexualité3

L’asexualité, dans son sens le plus large, est l’état d’une personne (asexuelle) qui ne ressent pas d'attirance sexuelle pour une autre personne. L'asexualité a aussi été définie comme un désintérêt pour le sexe ou comme une absence d'orientation sexuelle. Une étude couramment citée et publiée en 2004 estime la prévalence de l'asexualité à 1 %.

L'asexualité est distincte de l'abstinence sexuelle et du célibat qui sont généralement motivés par des facteurs tels que les croyances personnelles ou religieuses des personnes.

 

Quand il s’agit de genre

Intersexuation4

L’intersexuation ou ambiguïté sexuelle, parfois qualifiée d’intersexualité ou d'hermaphrodisme, est l'état d'un être humain dont les organes génitaux sont difficiles ou impossibles à définir comme mâles ou comme femelles selon les standards habituels. Cette ambiguïté anatomique résulte de différences chromosomiques ou hormonales, qui se manifestent à divers degrés sur le plan physique.

 

Cisgenre5

Le "Cisgenre" et le "cissexuel" décrivent des types d'identité de genre où la perception du genre d'une personne par elle-même correspond au sexe qui lui a été attribué à la naissance. Ce sont les personnes qui se sentent bien dans le corps de naissance et ne souhaiteraient pas en changer le genre.

Kristen Schilt et Laurel Westbrook, deux auteurs ayant travaillé sur la notion, définissent le cisgenre comme un terme pour "les individus dont le genre assigné à la naissance, le corps et l'identité personnelle coïncident", par opposition au  terme transgenre.

 

Entre les deux

Queer (selon la langue)6

Queer est, à la base, un mot anglais signifiant « étrange », « peu commun », souvent utilisé comme insulte envers des individus gays, lesbiennes, transsexuels… Par ironie et provocation, il fut récupéré et revendiqué par des militants et intellectuels, tels que la communauté des gays, transsexuels, bisexuels et autres encore, à partir des années 1980.

En France, le terme queer sert avant tout de point de ralliement pour ceux qui - hétérosexuels compris - ne se reconnaissent pas dans l'hétérosexisme de la société, et cherchent à redéfinir les questions de genre (Théorie queer). Se déterminent ainsi comme queer des personnes aux pratiques et/ou préférences sexuelles non exclusivement hétérosexuelles ou ayant des caractéristiques qui ne correspondent pas aux normes liées à leur sexe, mais qui ne souhaitent pas se définir plus précisément, que ce soit par leur sexe (homme ou femme) ou leurs pratiques sexuelles.

 


3. Définition de l’assexuel : http://fr.wikipedia.org/wiki/Asexualité

5. Définition de cisgenre: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cisgenre

6. Définition de Queer : http://fr.wikipedia.org/wiki/Queer ou en anglais : http://community.pflag.org/abouttheq