Trans*

Sommaire:

1. Définition
2. Stéréotypes
3. Comment parler des personnes trans*?
4. Personnalités
5. Livres et films
6. Témoignages

 

 

Définition

Une personne trans* est une personne dont l’identité de genre ressentie ne correspond pas au sexe qui lui a été assigné à la naissance.

Une femme trans* est une personne ayant une identité de genre féminine, mais dont le sexe biologique était masculin à la naissance. Une femme trans* est une femme, peu importe son apparence, ses organes génitaux ou son état civil.

Un homme trans* est une personne ayant une identité de genre masculine, mais dont le sexe biologique était féminin à la naissance. Un homme trans* est un homme, peu importe son apparence, ses organes génitaux ou son état civil.

Stéréotypes

Une transition de genre engendre un changement d'orientation sexuelle.

L’identité de genre est différente et indépendante de l’orientation sexuelle. Cela signifie qu’il y a des personnes trans* de toute orientation sexuelle, hétéro, homo, bi, etc. indépendamment de leur ressenti identitaire. Certaines personnes trans* se trouvent attirées par des personnes différentes avant et après une transition de genre, alors que ce n’est pas le cas pour d’autres.

Toutes les personnes trans* se prostituent.

Il est vrai que certaines personnes trans*, en particulier des femmes trans*, exercent comme travailleuses du sexe. Souvent, elles le font pour survivre (survival sex), car elles ne trouvent pas d’autre opportunité d’insertion socio-professionnelle ou ont vécu une désinsertion (licenciement au moment de leur coming-out, candidatures à un emploi refusées (notamment si leurs papiers d’identité ne correspondent pas à leur genre social), pas de soutien de la famille et des proches, etc.). Il est reconnu aujourd’hui que ces personnes se trouvent dans des situations de vie très vulnérables.

Toutefois, de nombreuses personnes trans* ne sont pas actives dans le travail du sexe. Comme n’importe qui, la plupart des personnes trans* étudient, travaillent, sont engagées dans des activités associatives. Certaines peuvent se trouver au chômage ou encore sont à la retraite.

« Elles n’ont qu’à assumer leur choix ! »

Il arrive que des personnes justifient une attitude négative, hostile ou dénigrante vis-à-vis des personnes trans*, car celles-ci auraient « choisi » de faire une transition de genre et devraient donc en assumer les conséquences. Personne ne choisit d’être trans* (pas plus qu’on ne choisit d’être cisgenre). Ce n’est ni un caprice, ni une lubie. C’est une « contrainte à la métamorphose » (Sironi 2011). Une transition de genre représente souvent la seule possibilité pour elles d’accéder à une situation de bien-être vrai et durable.

 

Comment parler des personnes trans*?

Pour en apprendre davantage sur la manière de parler des transidentités et de s’adresser adéquatement et avec bienveillance à une personne trans*, Transgender Network Switzerland a rédigé un guide linguistique destiné aux médias, mais également à toute autre personne intéressée :

http://www.transgender-network.ch/fr/guide-linguistique-a-l%E2%80%99intention-des-medias/

 

Personnalités

1. lle Aya Kamikawa, conseillère municipale de Setagaya-ku à Tokyo, mars 2007

2. Hélène Hazera, journaliste à Libération, Têtu et France Culture.

3. RuPaul, née en 1960, mannequin, actrice, danseuse et chorégraphe noire américaine, personnage incontournable du milieu artistique New Yorkais.

4. Chaz Bono, activiste, écrivain et musicien américain.

5. Anna Grodzka, élue députée au parlement polonais en 2011.

Et bien d'autres: http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_personnalit%C3%A9s_transgenres

 

Livres et films

Livres:

  1. Transsibérienne, de Christophe Marcq
  2. Trois femmes... un soir d'été, de Judith Carraz
  3. Devenir celle que je suis, de Delphine Philbert
  4. Mauvais genre, d'Axel Léotard

 

Films:

  1. Transamerica
  2. Ma vie en rose
  3. Adam est... Ève
  4. Laurence Anyways
  5. Une nouvelle amie

 

Témoignages

1. Luana

2. Nathalie

3. Carmelle, compagne d'un homme trans

4. Jalex